Budget 2017

Le conseil municipal a voté le 26 janvier dernier le budget 2017 de la Ville, qui s'élève à 38,7 millions d'euros.

Avec 170 000 euros de baisse en 2014, 570 00 € en 2015 et 600 000 € en 2016, les dotations de l'Etat diminueront à nouveau de 320 000 € en 2017. En 4 ans, l'Etat a divisé par 2 ses dotations, et la Ville de Cormeilles a ainsi perdu 1,8 million d'euros. Parallèlement, les dépenses obligatoires ont augmenté et à partir de cette année la Ville ne sera plus éligible à la Dotation de Solidarité Urbaine (DSU). En effet, seules 659 communes de plus de 10 000 habitants seront éligibles et Cormeilles n'en fait pas partie, ce qui inclut une perte supplémentaire de 19 000 € dès 2017.

Le plan d'économies élaboré en 2015  porte déjà ses fruits, puisque dès 2016 800 000 € d'économies ont été réalisées. Cet effort sera porté à 1,2 million d'euros en 2017.
La Ville a décidé de maintenir les investissements précédents et un service public de qualité tout en réalisant de nouvelles économies de fonctionnement La masse salariale a été réduite grâce au non-remplacement de certains agents partant à la retraite, ainsi que la réorganisation des services. La bibliothèque, dont le coût de fonctionnement annuel est de 260 000 €, est désormais gérée par l'agglomération ValParisisEn résumé, la Ville donne la priorité aux services publics et aux activités essentielles : la sécurité en fait partie, tout comme le soutien au secteur associatif avec un maintien des subventions accordées aux associations.

 

 

La Ville choisit d’investir pour l’avenir : 11 millions d’euros

  • Rénovation des voiries (rues Gabriel Péri, Boulevard d'Alsace, rue du Val d'Or, trottoirs de la Rue Emy-Les-Prés, rue Mauberger)
  • Sécurisation des écoles
  • Parking rue Jean-Baptiste Carpeaux
  • Vestiaires au stade Gaston Frémont
  • Aire de jeux maternelles dans les écoles Alsace-Lorraine et Thibault-Chabrand
  • Structure pour les 16 - 25 ans (Le Rond-Point)
  • Revêtement de sol dans la salle Emy-Les-Prés, parquet du Théâtre du Cormier, mur du cimetière, mur du cimétière, études pour la rénovation de l'Eglise Saint-Martin et du lavoir des chenêts, toiture de l'école Maurice Berteaux.
  • Aménagement d'un parvis devant les Studios 240
  • Accessibilité des bâtiments (mise en place d'un ascenceur à l'école Alsace-Lorraine)

 

 

 

Repères: 

Budget d’investissement / budget de fonctionnement : Le budget d’une collectivité territoriale se structure en deux parties, la section de fonctionnement et la section d’investissement, qui se composent chacune d’une colonne dépenses et d’une colonne recettes.

  • La section de fonctionnement regroupe les dépenses courantes nécessaires au fonctionnement de la collectivité (charges à caractère général, rémunération du personnel, services aux habitants, subventions aux associations, intérêts de la dette…).
  • La section d’investissement fait référence à la construction d’équipements publics, aux travaux (voirie, éclairage…) et au remboursement du capital de la dette.